SKUNKDOG – CCCP

Marrakech   I  Février 2018

Fragments d’une vie et d’un vécu, la peinture de Skunkdog est une éloge de la folie. Sur un ton joyeux et apparemment inoffensif, l’artiste combat les dogmatismes et les fanatismes de notre monde. L’être social est au cœur de sa création.

Sorte de Lucifer bizarre et paranoïaque pour les uns, épicurien généreux et sensible pour les autres, l’artiste salue un retour au réel et au sensible. A Marrakech, lors de ses résidences à Jardin Rouge, il compose durant plus d’une année son œuvre. L’échiquier devient son grand projet, son objet d’analyse…. Il y étrille l’emprise du transhumanisme. Son ensemble de dix sculptures complétées par une série de peintures et de dessins, décline des êtres, mi-humains et mi- robots. Ces exosquelettes sont les personnages allégoriques de la folie des hommes. Skunkdog présente un hommage aux fous, aux marginaux et autodidactes divers.

Hors des normes, Skunkdog passe son temps à VIVRE. Il faut pour vous « spectateur attentif » prendre le temps de décrypter, de découvrir les signes et les obsessions de l’artiste. Il faut pour lui ramener les prétentions métaphysiques de l’homme à leur juste mesure.

Voir l’artiste SKUNKDOG

Voir le catalogue de CCCP Skunkdog

COPYRIGHT © MONTRESSO 2016