POES  – DIVINE COMEDIE

 Jardin Rouge  I  Mai 2016

Dans ses résidences successives à Jardin Rouge, POES a prolongé sa réflexion sur la construction de ses tableaux comme théâtre réduit de la réalité et de ses rêves prégnants. Pas de REBUS, la narration est éclatée, fragments de références variées.

Sous le soleil de Marrakech, à Jardin Rouge, l’artiste a revisité les péchés capitaux pour élaborer une critique masquée de la situation sociale et politique de notre monde. Au cœur de l’humanité et résolument ancrés en nous, on retrouve de nombreuses allégories de ces péchés tout au long des épopées de l’Homme, de l’Antiquité à notre monde contemporain. Toujours ces mêmes péchés comme des traits de caractère irrévocable d’un Homme damné et condamné depuis le péché originel. Les mythes sont ici le refuge dans lesquels POES va puiser son imagination pour cette réinterprétation.

 « DIVINE COMEDIE » est la réponse ludique et avisée de l’artiste au conformisme ambiant. Il entérine aussi son univers plastique singulier.

Voir le catalogue des oeuvres

L’artistes POES

COPYRIGHT © MONTRESSO 2016